Fragments – Ingrid

Fragments – Ingrid

Mon message à toutes les femmes c’est : soyez en colère. On m’a souvent dit, et on dit souvent aux femmes : « Tu es trop en colère, tu parle trop fort, tu t’exprimes trop ». Et puis, j’ai réalisé que les seules personnes qui me disaient ça étaient celles qui voulaient que je me taise. Ils voulaient effacer mon expérience, mon existence. En tant que femme, en tant que femme noire.
 
Alors que si, il le faut, soyons, soyez en colère. Pas de celle qui bouffe et détruit non. Il existe une belle et joyeuse colère. Celle qui libère, pousse à oser dire non, à vivre selon ses propres choix. Cette colère sublime qui émancipe, qui donne de la force, qui nous rend féroce et qui nous place hors d’atteinte. Celle qui donne le courage de mettre les pieds dans le plat, même si ça plaît pas. Cette colère salvatrice qui nourrit toutes les luttes, elle est légitime. Je souhaite à toutes les femmes d’avoir la colère comme amie intime. 
 
Assumons-la, célébrons-la. Elle n’est pas négative. Elle est grisante, audacieuse, elle est un feu de joie qui brûle en chacune d’entre nous. C’est elle qui rassemble contre l’injustice. Cette colère n’est rien d’autre qu’un cri d’amour, un élan, une pulsion de vie envers nous-même et envers les autres femmes. Tant que nous ne serons pas toutes libres, faisons brûler cette colère  magnifique et nécessaire. 
 
Ingrid.
 
 
Back to Top