Fragments – Frieda

 

Alors le message que je veux faire passer, c’est celui là :

La plus grande douleur de ce monde c’est qu’on a appris aux gens qu’ils devaient donner quelque chose en échange de recevoir de l’amour. Quand on dit qu’on est qu’Amour c’est qu’on a le droit ou on devrait avoir le droit, l’accès à savoir qu’il n’y a pas de conditions à être digne d’amour.

Je pense que les plus grandes souffrances des gens viennent de là. 

J’ai envie de dire aux personnes qu’elles sont dignes d’amour, qu’elles ont le droit de l’expérimenter. Il y a une phrase dans mes chansons qui dit « I’am the love I am searching » et c’est vrai, on est vraiment l’amour que l’on cherche.

On le cherche partout :  dans un corps, dans une façon d’être, alors que c’est vraiment nous qui pouvons nous apporter la source d’amour qui fera que tous les autres amours auront du sens et qu’on les questionnera peut-être pas autant.

Frieda

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Maggy Dago . Powered by WordPress. Theme by Viva Themes.