Fragments – Sacé

Quand je me parle »
 
Belle à l’image d’une plante que j’aime,
 
Ebène, ma douleur qui rappelle ma couleur,
 
 J’apporte ma lanterne qui éveille ton cœur,
 
Ce nuage de douceur, qui plane sur mes gènes,
 
Nos âmes se révèlent à travers ce poème,
 
Ancêtres de mes rêves, L’Afrique reste ma sève,
 
Sensuelle comme ma sœur, dans l’épreuve tu m’observes
 
Attirante et joyeuse, ma force c’est ma peine.
 
Torrentielle comme la pluie, mon esprit est en larme,
 
Mon espoir, un soleil qui rayonne nos mémoires,
 
Du Niger à Dakar, je partage mon art,
 
Conçu par ma plume, un hommage à nos dames.
 
Sacé
 
 
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Maggy Dago . Powered by WordPress. Theme by Viva Themes.