FRAGMENTS

Fragments – Marine

 

 

Qui suis-je ? Qui ne cherche pas à le savoir ? Alors on cherche désespérément, on cherche éperdument, comme on aime; car comment bien vivre sans comprendre qui vit en nous. J’ai été « la petite sœur de », « la copine renoi de », « l’artiste de la famille », « bébé boubou », « la métisse avec des points sous les yeux », « la danseuse métisse », « la métisse au rouge à lèvre bleu », « la métisse ».

La métisse. C’est donc selon mon apparence qu’ils me définissent, ma couleur, ma culture, et non mon cœur et mes aspirations futures.

Je me suis fatiguée. J’ai cherché autre chose que moi-même alors, quelque chose de plus grand et de plus universel. J’ai cherché la Paix, celle que tout le monde désire sans même le savoir; la paix intérieure comme la paix globale. Car comme Prem Rawat l’a dit; « la paix attend que nous la trouvions. Elle attend que chacun de nous se sente à nouveau complet, et non plus morcelé par tout ce qui divise notre vie. »

Marine

 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *