FRAGMENTS

Fragments – Estelle Desydol

Mes très chères sœurs,

J’ose espérer que vous vous acceptez telles que vous êtes ? Je répète, vous acceptez-vous comme vous êtes ? Physiquement, spirituellement, mentalement ? Car personne ne le fera à votre place.

Je suis tellement fière et reconnaissante envers ma chère mère, de m’avoir fait naître dans une famille togolaise.

Vous rendez-vous compte, j’aurais pu ne jamais connaitre gbekui, le fufu ou encore le gombo ? Non mais ! Ne jamais connaître des plats assaisonnés. Ma vie n’aurait pas été la même…Voilà pourquoi, je vous souhaite d’avoir une vie aussi assaisonnée et pimentée que nos plats. Mettez toutes les épices que vous affectionnez dans votre vie et c’est parti !

Mes sœurs, vous déchirez ! Je ne peux pas vous le dire autrement. Vous déchirez !

Cela peut sembler assez léger, comme discours. Et bien non.

Je souhaite que vous vous disiez plus souvent que vous êtes géniales. Que vous êtes des femmes exceptionnelles et qui acceptent leur vulnérabilité. Je m’arrête sur cette émotion, car elle ne fait pas partie de notre communauté. Nous devons toujours garder la tête haute et ne rien laisser transparaitre. Accepter ma vulnérabilité n’a pas été chose aisée. Elle ne l’est toujours pas.   On apprend à vivre ensemble et on adore ça. Je vous parle de cela, car c’est grâce à mon métier de comédienne, que je me suis rendue compte que si je ne l’acceptais pas, je ne grandirais pas dans mon métier. Je ne serais pas épanouie et cela vaut également pour ma vie privée. On peut tricher en jouant, mais pour se connecter à son personnage -donc à soi- il faut tout lâcher.

Acceptez votre entièreté. Allez donc à la recherche de votre VRAI VOUS. Il pourra toujours y avoir une façade en public, car accepter ses émotions ne veut pas dire y donner accès à tout le monde.

Je vous invite donc à un voyage d’introspection afin de mieux vous connaître, pour mieux appréhender votre monde intérieur et extérieur.

Au départ, je voulais écrire un texte très spirituel pour honorer nos origines et je me rends compte que je me suis prise pour une coach en développement personnel. Oops.

Donc à vous qui lirez ce message. Croyez-en vous. Je vous partage une de mes affirmations :

“Je suis ma propre force, my own fuego et je déchire tout !”

Je vous embrasse.

 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *